les Musiciennes

Kiki Desplat

Kiki Desplat

cornettiste, chanteuse

Une solide formation de piano classique, puis de trompette parallèlement à des études d’architecture. Dès 1981 elle s’attaque au Jazz “Vieux Style” comme washboardiste et chanteuse dans le Cyril Jazz Band avec Eric Luter, et en 1983 fonde Certains L’Aiment Chaud avec Claude Jeantet. Elle joue du cornet et chante dans le Watergate Seven + One et d’autres formations sous la direction d’Irakli, Philippe Baudoin, Marc Richard, Armand Gordon, et en Suède au sein de plusieurs orchestres avec Paul Strandberg, cornettiste et pluri-instrumentiste de Jazz. Elle compose pour le théâtre, des spectacles musicaux et du matériel pédagogique. Elle est la directrice musicale de Certains L’Aiment Chaud et écrit tous les arrangements depuis la création de l’orchestre.

Sylvette Claudet

Sylvette Claudet

clarinettiste (clarinette Sib et clarinette basse), chanteuse

Etudie la clarinette et le chant classique en conservatoire puis la direction de chœur. Elle enseigne quelques années puis se lance dans le métier. Elle chante dans différents ensembles vocaux, joue la clarinette et clarinette basse dans divers groupes, spectacles de théâtre, cirque, danse contemporaine où elle aime le mélange des genres et des modes d’expression. Elle découvre la richesse du Jazz « vieux style » avec Certains L’Aiment Chaud qu’elle rejoint en 1989. Parallèlement depuis 1995 elle apprend un nouveau métier, celui d’ostéopathe, qu’elle exerce à Paris depuis 2002.

Nathalie Renault

banjoïste

Baignée dans le Jazz New Orleans depuis sa plus tendre enfance grâce à son père tromboniste amateur, et après quelques années d’études de piano classique, Nathalie découvre le banjo puis la trompette. Elle joue dans divers groupes de Jazz traditionnel (le « Sopranissimo » de Marc Laferrière et Daniel Huck, le Quintet de Jacky Milliet) mais également dans des orchestres de styles différents (fanfares de rue, groupes humoristiques… ). Elle rejoint l’orchestre Certains L’Aiment Chaud en 1987. Parallèlement à la musique, diplômée des Beaux-Arts de Paris, elle continue son activité de plasticienne (expositions, stages de dessin…)

Claude Jeantet

soubassophoniste

Du piano classique enfant et des études d’architecture. Dans la lignée d’une culture familiale très « fanfaristique », elle est à 17 ans à l’initiative d’une fanfare de filles où elle joue du cornet et rencontre Kiki. Elles créent ensemble en 1983 l’orchestre Certains L’Aiment Chaud, d’abord en trio. Elle se met très vite au soubassophone et reste jusqu’à aujourd’hui le pilier de l’orchestre. Elle est par ailleurs créatrice d’objets en carton, qu’elle expose dans des salons, des magazines et dans sa boutique 1 rue du Pélican à Paris.

Catherine Girard

washboardiste, chanteuse

Ayant eu la chance de voyager aux États-Unis dès son plus jeune âge, elle grandit dans un environnement de musique nord-américaine. Elle suit des études d’anglais à la faculté de Poitiers; puis, adepte de blues, de folk, de jug band, de swing, elle dirige depuis 1977 son groupe Sweet Mama dans lequel elle chante et assure la partie rythmique au washboard. Musicienne professionnelle autodidacte, chanteuse et spécialiste de la « planche à laver », son swing légendaire lui donne l’opportunité de participer à différentes formations de Jazz (New Orleans Society, Papa Jive, Malo et Cajoune Swing Réunion, et le groupe d’hawaiian swing : Coco Bay). Elle fait partie de Certains L’Aiment Chaud depuis 2014.

Revenir en haut de page